Le Chat-Moka à lu « Le Relief […] » de Claire Barbillon

Etant en voyage dans le pays bordelais, j’en profite pour aller me repaître dans l’antre la plus fournie en livres et ouvrages d’Histoire de l’art. Je me rends donc dans la librairie Mollat et y trouve avec scepticisme le livre d’une de mes professeurs.

La librairie Mollat à Bordeaux – Copyright Commons Wikimédia

  N’étant pas un grand amateur de sculpture je me risque à acheter cet ouvrage que la librairie affiche à une cinquantaine d’euros. Me voilà donc face à cette proposition que nous fait Claire Barbillon de regarder autrement la sculpture du XIXème siècle.

Le Chat Moka s’engage donc dans une lecture de 288 pages qui s’avère pleine de réflexion.

Le Relief, au croisement des arts du XIXe siècle, de Claire Barbillon

Couverture de

Couverture de « Relief, au croisement des arts du XIXème siècle » – Copyright La Procure

Le figaro du 27 novembre 2014 nous proposait alors une liste de dix livres qu’il faisait bon d’offrir pour Noël. Voilà ce qu’en disait alors Eric Bietry-Rivierre :

La sculpture du XIXe siècle n’est pas souvent revisitée dans son ensemble. Ancienne directrice des études de l’École du Louvre, aujourd’hui professeur d’histoire de l’art à l’université de Poitiers, Claire Barbillon l’aborde par le prisme du bas-relief, cet art ambigu, à mi-chemin du tableau et de la ronde-bosse. En faisant dialoguer les pièces au dessin, à la peinture, à l’architecture et à l’écriture elle explique pourquoi il faut aimer ces œuvres signées David d’Angers, Rude, Etex, Carpeaux, Dalou, Gauguin, Rodin, Bourdelle ou encore Maillol. Un cours érudit doublé d’une invitation à regarder de manière plus sensible, originale et intelligente.

Bietry-Rivierre, Eric, Le Figaro, « Dix beaux livres d’art à offrir pour Noël », publié le 27/11/2014, consulté le 25/09/2015.

Ce que fait Claire Barbillon dans ce livre -qui est le résultat de son projet H.D.R.- c’est redéfinir l’approche du relief. En outre, elle ne se contente pas de parler du relief mais vient redéfinir les genres, aborder les mouvements et les styles. L’Auteure nous fait réfléchir à une approche différente de l’histoire de la sculpture tout entière au XIXème siècle.

Claire Barbillon - Copyright Babelio.com

Claire Barbillon – Copyright Babelio.com

C’est un livre qui s’adresse particulièrement aux amateurs, historiens de l’art mais aussi aux néophytes. Le style d’écriture de Madame Barbillon  – à l’image de ses conférences- est toujours clair et précis. C’est un livre plein d’érudition et de réflexion que je conseil vivement. Vous y trouverez des photographies précises et des comparaisons intéressantes.

François RUDE, La marseillaise, Arc de Triomphe à Paris - Copyright Commons Wikimedia

François RUDE, La marseillaise, Arc de Triomphe à Paris – Copyright Commons Wikimédia

En conclusion, je vous recommande ce livre qui vous fera redécouvrir l’histoire de la sculpture par une « dix-neuvièmiste » passionnée. Loin de moi l’idée de faire du zèle, ce livre ne m’a pas emporté à chaque page, il faut savoir sélectionner, le lire dans le désordre puis le relire en entier… Il faut y réfléchir et savoir le poser pour méditer sur les réflexions qu’insuffle l’auteure. La lecture se fait d’elle même malgré quelques erreurs de numérotation de figure dans le premier chapitre. Ce qui vient perturber un récit plus qu’intéressant.

PS : Le passage sur le romantisme est réellement captivant ainsi que le dernier chapitre qui traite du rapport entre Relief et Écriture.

Bien à vous,

Le Chat-Moka, en direct de Bucarest (ROUMANIE)

Publicités